Vous êtes ici : L'Éducation nationale dans le 49

Réforme « transformation jeunesse, engagement et sport »

La Jeunesse, l’Engagement et le Sport rejoignent les services académiques

Les services régionaux et départementaux en charge de la jeunesse, de l’engagement, de l’éducation populaire, de la vie associative et des sports rejoignent dès le 1er janvier 2021 les services de la Région académique Pays de la Loire.

Cette réforme consacre le rapprochement de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports autour de la priorité accordée aux enfants et aux jeunes quelle que soit leur situation (enfants scolarisés, décrocheurs, en recherche d’emploi, jeunes actifs, bénévoles associatifs ou volontaires du service civique, athlètes et sportifs de haut niveau).
Elle contribuera à l’objectif de continuité éducative dans et hors de l’école, pendant l’année scolaire et pendant les vacances, pendant les études, les loisirs et lors d’engagements citoyens. Il s’agit ainsi de créer une cohérence d’expertises et de métiers autour du parcours éducatif de l’enfant, de l’adolescent et du jeune au cours des différents temps de sa vie.

Une délégation régionale académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (DRAJES) est ainsi créée au sein des services académiques, placée sous l’autorité du Recteur de région académique, et le directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale devient ainsi délégué régional académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports.

Les politiques publiques éducatives, les politiques de jeunesse, d’engagement et de sport se déployant également au niveau départemental, un service départemental à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (SDJES) est aussi créé au sein de chacune des cinq directions des services départementaux de l’Éducation nationale de l’Académie et placé sous l’autorité de l’IA-DASEN.

Cette réforme permet par ailleurs de concourir au développement d’une société de l’engagement. Les agents « jeunesse, engagement et sport » seront ainsi en première ligne et en responsabilité pour porter la montée en charge du Service National Universel, mais aussi les dispositifs tels que le service civique et le soutien à la vie associative.

Les 150 agents qui exercent les missions de jeunesse, engagement, vie associative, éducation populaire et sport, poursuivent ainsi leurs missions au sein des services académiques et départementaux.

Partager cette page

Rédigé par Gaetan Lemarie

M.A.J. le 11/01/2021