Vous êtes ici : Vie pédagogique » Actions éducatives » Parcours d'éducation artistique et culturelle et arts visuels » Cinéma

Collège au cinéma – Maine et Loire - 2010-2011

LE MYSTERE DE LA CHAMBRE JAUNE de Bruno PODALYDES


1. Préparation à la projection : les sources du mystère
  - L'affiche et les précédentes adaptations
  - Les couvertures de livres ( Livret  CNC p.1)
  • L'anti bande annonce ( 3. BA- Mystère de la chambre jaune)- Familiarisation avec les personnages du film
  - Recherche sur les meurtres de « chambre close » célèbres (Poe, Doyle, Christie...)

2. Les personnages et leurs facettes
  - Les cercles de relations (officielles et dévoilées), le rôle dans l'enquête ( Livret CNC p5)
  -  La caractérisation: jeu, costumes, accessoirisation
  - Les hommages, les emprunts : le roman populaire, Tintin, la peinture, la littérature ( Livret CNC p4, p21)
  - Les clés: les phrases efficientes de Rouletabille, le générique

3. Les jeux de points de vue
  - Les techniques narratives : récit, dialogue, retour en arrière
  - Les trois « enquêteurs » en lice
  - Les différentes explications de l'énigme et leurs mises en images
  • Analyse de la séquence du couloir

4. La mécanique du récit (pas de séquence pédagogique)
  - La construction linéaire: enchainements de causes et d'effets, de questions-réponses
  - L'errance logique: la succession des hypothèses, les erreurs, la place laissée au cocasse
  - Les variations: rythme, registres, tonalités, jeu de Rouletabille
  • Analyse du générique : progression constante, mouvements d'aller-retour, arrêts, symboles et jeu de mot

5. Un film énigmatique : éclaircir et obscurcir  (pas de séquence pédagogique)
  - Créer le mystère : la présentation du crime, les phrases clés, les ellipses, les points de vue
  - Lever le voile sans dévoiler : le récit à tiroirs, les éclaircissements et les zones d'ombres
  - Le jeu avec le spectateur: pistes, indices, défi + Jeu avec les couleurs (lieux et heures)
  • Analyse de séquence : évocation du voyage en Amérique

6. Une comédie policière
  - les formes d'humour: langage, gestes, situation (l'absurde, le décalage)
  - les personnages comiques et leurs potentiels drolatiques
  - le passage du récit policier à la comédie à suspens
  - les jeux avec le spectateur: connivence, clins d'œil, défis, jeux de dupe

7. Un film théâtral
  - la parole au centre du récit: dialogues, interrogatoires, citations, exposés, silence
  - les 3 unités: action, temps, lieux
  - le découpage (actes, scènes), la construction (exposition, nœud, dénouement)
  - les codes du théâtre: le jeu des personnages, les accessoires, la répartition orateurs et auditeurs
  - les effets de théâtralisation: les mises en scènes du crime, les chorégraphies, les coups de théâtre
  • Analyse de séquence : explication du mystère de la chambre jaune

8. L'adaptation littéraire mais pas littérale
  - L'héritage et la fidélité + le film d'époque
  - Les choix liés à l'économie du récit : concentration (personnages, actions, lieux), retraits
  - Les changements: de genre, de registre
  - La touche du réalisateur : ajouts, clins d'œil  ( Livret CNC)
  • Analyse d'une séquence en comparaison avec le texte

9. Exploitation du film en SEGPA



Collège au cinéma 49 - 2010/2011 - Pierre Pucelle
Partager cette page

Rédigé par Francoise Bordage

M.A.J. le 26/04/2011

Nous écrire