Vous êtes ici : Vie pédagogique » Culture Scientifique et EDD » EDD

Définir et comprendre l'EDD

Abréviations

DD : Développement Durable.
EEDD : Education à l'Environnment et au Développement Durable.
EDD : Education au Développement Durable.
E3D : Etablissement en Démarche de Développement Durable.


Ressources institutionnelles

  • Eduscol : présentation de la problématique, proposition de pistes et de ressources pour accompagner sa mise en place.
  • Académie de Nantes : l'espace pédagogique académique d'éducation au développement durable vous donne accès à de nombreuses ressources : dossier thématique, exemples de projets et guides pratiques, ainsi que les textes de référence.
  • CRDP d'Amiens : le Pôle National de Compétence EDD met à disposition de la communauté éducative des contenus scientifiques validés et des ressources pédagogiques liés au thème du développement durable et à son enseignement.

EDD : les différents niveaux d'intégration.

Les pratiques en éducation au développement durable sont variées et le concept fait appel à de nombreuses représentations. La grille de lecture proposée ci-dessous premet de situer le niveau d'intégration de sa pratique, en classe ou plus largement dans son école.

  • Niveau 1 : L'éducation aux éco-gestes.
Mise en situation des élèves pour leur apprendre à : économiser l’eau, économiser l’énergie, l’électricité, se déplacer à pied plutôt qu’en véhicule motorisé, ... C’est une éducation aux gestes (comportementale). La principale limite réside dans le fait qu'il n’y pas d’apprentissage de compétences.

  • Niveau 2 : L'enseignement du développement durable.
Ce niveau de pratique consiste à enseigner des principes du développement durable.
Elle implique de chercher à comprendre le développement durable, à partir d'un modèle comme celui communément utilisé des "trois sphères" (sociales, environnementales, économiques). La principale limite est de négliger certaines composantes du DD, comme la culture et de mettre de côté l'approche spatio-temporelle (local/global; court terme/moyen terme/long terme).

  • Niveau 3 : L'intégration disciplinaire.
Dans ce cas, le DD est intégré dans les différentes disciplines comme la géographie, l'histoire, les sciences, ... L'analyse de situations géographiques se fait en lien avec les composantes du développement durable. Par exemple, sur l'étude des moyens de transports de la ville, l'identification des pratiques en lien avec le DD amènera à soulever les questions d'énergie (en lien avec le programme en sciences et technologie), les questions écologiques (les changements climatiques, la qualité de l'air), les questions économiques (l'aménagement, ...),  les questions sociales (les corps de métiers impliqués, l'accessibilité, la santé, ...).

  • Niveau 4 : L'approche interdisciplinaire et participative.
Il s'agit ici de mettre en action les élèves, de les faire particper à un projet au sein de l'école, de la commune, ... L'approche n'est pas disciplinaire, les élèves tissent des liens par une pédagogie de projet.  Différents membres de la communaité éducative participent à la mise en oeuvre. Exemple d'actions : mise en place d'un pédibus, mise en relation de deux écoles aux réalités sociales et géographiques différentes, éco-délégués et engagement sur un projet de labellisation, ...

  • Niveau 5 : Remise en cause
Dans ce cas de figure, les valeurs sont questionnées et l'intention vise le changement de paradigme.


A partir du MOOC UVED "Education à l'Environnement et au Développement Durable", présentation par L. DUBOIS, Université de Genève.
Partager cette page

Rédigé par Olivier Bioteau

M.A.J. le 12/11/2019